Street Art @Paris

A few pictures of street Art in Paris, 4th, 17th, 18th and 20th districts.

DSC_0041 - Copie

DSC_0790 - Copie

DSC_0777 - copy

DSC_0049 - Copie

DSC_0786 - Copie

DSC_0050 - Copie

The Tunnel, London

P1100198 - Copie

P1100192 - Copie

P1100200 - Copie (2)

P1100185 - Copie

P1100205 - Copie - Copie

P1100196 - Copie

For those willing to see this place, it is located behind Waterloo Station in London, Leake Street.

Street art/Design

Prague

Prague

The Hague

The Hague

Spui, Amsterdam

Spui, Amsterdam

Printa Shop, Budapest

Printa Shop, Budapest

Spui, Amsterdam

Spui, Amsterdam

BOOM, Amsterdam

BOOM, Amsterdam

Casa de la música, Budapest

Casa de la música, Budapest

Spui, Amsterdam

Spui, Amsterdam

Prague

Prague

Walking around in BARCELONA Part II – Street Art

Voici d’autres photos plus ou moins street-art que j’ai prises de Barcelone cette année cette fois.

Barcelone -street art 1

Barcelone -street art 1

Barcelone -street art 2

Barcelone -street art 2

Barcelone -street art 3

Barcelone -street art 3

Barcelone -street art 4

Barcelone -street art 4

Barcelone -street art 5

Barcelone -street art 5

Barcelone -street art 5

Barcelone -street art 6

Barcelone -street art 7

Barcelone -street art 7

Barcelone -street art 8

Barcelone -street art 8

Street art : city is a playground

Voici quelques initiatives qui égayent les villes dont j’ai entendu parler récemment pour la première et une autre que j’avais envie de présenter ici depuis longtemps  :

>> En partenariat avec Amnesty international, le collectif allemand Mentalgassi décide de créer trois illusions d’optique en plein cœur de Londres afin de rendre hommage à un détenu américain. ce dernier, Troy Davis, a fait 19 ans de prison malgré des doutes sur sa culpabilité. Plutôt original comme manière d’attirer l’attention des passants !

On trouve plusieurs autres de leurs réalisations dont certaines sont vraiment originales sur leur site ici.

>> Ceci me fait penser aux œuvres du photographe JR. Cela fait longtemps que je voulais en parler mais j’attendais de trouver d’autres artistes qui faisaient un travail du même genre. Cet ex-graffeur, devenu photographe s’est passionné par les collages de photos dans les villes. Après avoir réalisé les fameux visages fourbes des prêtres, rabbins et imams sur le mur entre Israël et Palestine, il s’est ensuite plongé dans l’univers des favelas au Brésil. Voici certains clichés de ses réalisations : les premiers sont pris à Rio de Janeiro, les suivantes à Shanghai.

C’est aussi l’occasion de parler de la sortie le 12 janvier au cinéma du documentaire de JR : Women are heros. Il contient des portraits de femmes aux quatre coins du monde (Brésil, en Inde, au Kenya et au Cambodge). Le site du film avec plein de bonus est à visiter ici.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :