Street Art @Paris

A few pictures of street Art in Paris, 4th, 17th, 18th and 20th districts.

DSC_0041 - Copie

DSC_0790 - Copie

DSC_0777 - copy

DSC_0049 - Copie

DSC_0786 - Copie

DSC_0050 - Copie

Les coulisses du Lido

Coulisses du Lido

Coulisses du Lido

Coulisses du Lido

Coulisses du Lido

Coulisses du Lido

Coulisses du Lido

Coulisses du Lido

A visiter lors des journées du patrimoine :)

Adresses à Paris – Stand Marocain @ Marché des Enfants Rouges

Toujours la queue le we en été mais ça vaut le coup! Je n’ai jamais été déçue par les plats et les portions sont copieuses. Le thé à la menthe est très bon aussi.

Marché des enfants rouges

DSC_0451 - Copie

39 rue de Bretagne
Paris 3e
Métro Temple ou Arts et Métiers
Du mardi au dimanche, le midi

Keith Haring @MAM, Paris

Le Musée d’Art Moderne de Paris consacre une première rétrospective de grande envergure à Keith Haring. Si ce nom ne vous dit rien, il est pourtant très probable que vous ayez déjà vu ses illustrations sur des agendas, tee-shirts ou autres objets. Keith Haring est américain, né en 1958. Il suit des cours de dessin publicitaire à la Ivy School of Professional Art de Pittsburgh puis à la School Visual of Arts de New-York. Là-bas, il touche à plusieurs disciplines – vidéos, collages, sculptures entre autres – mais son mode d’expression privilégié reste le dessin. A NY, il est baigné dans un univers underground et se lie d’amitié avec certaines de ses figures de proue comme Jean-Michel Basquiat, Andy Wahrol, Madonna, Grace Jones … Dès les années 1980, son travail connaît un premier succès international. Il est reconnu comme un grand artiste, mais pas spécialement comme un activiste. C’est cet aspect que souhaite mettre en avant l’exposition au MaM intitulée « The Political Line ». Au cours des 250 œuvres présentées, des thématiques fortes ressortent : le poids de l’Etat, le capitalisme, la religion, le pouvoir des médias, la drogue, le sida et autres. Keith Haring apprend qu’il est lui-même atteint du sida en 1988 et en meurt deux ans plus tard, âgé de 31 ans seulement. Il a consacré toute sa vie à son engagement et au dessin. Plus d’informations sur l’exposition via cette vidéo. Détails via le site du MaM.

Le Musée d’Art Moderne de Paris is devoting a large-scale exhibition to Keith Haring. It is likely that those who never heard of this American artist before already saw his famous illustrations. Born in 1958, Keith Haring studies commercial art at Ivy School of Professional Art (Pittsburgh) and then visual arts in New-York. Even if he uses different formats such as video, sculpture, collage, drawing remains his favourite way to express his ideas. In this city, he is immersed in the abounding alternative culture whose figureheads became his friends: Jean-Michel Basquiat, Andy Wahrol, Madonna, Grace Jones … In the 80’s, Keith reaches international breakthrough and became famous, but today, we sometimes know his drawings without the meaning behind it. This is this gap that the exhibition « The Political Line » wishes to highlight. Keith Haring was very much involved in denouncing some aspects of our society: capitalism, dogmas, mass media, aids, drugs, racism, the power of state against the individual and so on. Keith Haring died of AIDS at the age of 31. He devoted all his life to many cause and drawing, with his own inimitable style. 

DSC_9276

DSC_9289

DSC_9311

DSC_9303

DSC_9298

DSC_9295

DSC_9304

DSC_9305

DSC_9302

DSC_9315

Un hiver à Paris

Le Marais un soir d’hiver à Paris.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :