Kimiko Yoshida

Dans la série expos à ne pas manquer, celle de Kimiko Yoshida, artiste contemporaine japonaise à la MEP jusqu’au 31 octobre. L’artiste produit des autoportraits sublimes, s’inspirant des traditions nippones et  d’anciens tableaux à connotations mythologiques … Dans tous les cas, elle se met en scène dans des déguisements et avec des maquillages assez impressionnants.  Voici une première série intitulée « Mariés célibataires »  suivie de chefs d’œuvre des maîtres anciens  revisités avec un détournement de vêtements de haute couture issus du patrimoine de Paco Rabanne. Kimiko a eu libre accès aux archives des robes et accessoires des défilés des années 1965-2000. Le résultat est bluffant.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :